Contact
gala2019 [at] lists.crans.org (Équipe Gala)

Nuit aNormale : un gala écoresponsable

Le Gala de l'ENS Paris-Saclay, qui se tiendra le 1er février 2019, représente un tour de force pour nos étudiants. Leur objectif ? Organiser une soirée en prenant en compte l'aspect écologique à chaque étape.

Intégrer l'urgence écologique actuelle

L'ENS Paris-Saclay a la chance de disposer d'une vie associative foisonnante, qui permet aux étudiants de s'impliquer au service de causes majeures.

L'écoresponsabilité, par exemple, fait désormais partie intégrante de la vie de campus au travers du tri sélectif, de bouteilles consignées ou la possibilité d'avoir un menu végétarien au CROUS.

Certains clubs vont encore plus loin en proposant des paniers de légumes certifiés Agriculture Biologique, issus de circuits courts, ou en participant à la préservation des abeilles.

Un Gala de rupture

Le projet d'Université Paris-Saclay, lancé en 2008, a conduit à une reconfiguration du bassin universitaire sud-parisien dont le déménagement de l'ENS Paris-Saclay est une belle illustration.

Cette année, nos douze départements quitteront donc successivement le campus de Cachan pour s'installer dans les nouveaux bâtiments conçus par l'agence Renzo Piano Building Workshop.

L'édition 2019 du Gala a pour vocation de symboliser ce changement, et de marquer cette position à mi-chemin entre continuité et rupture, entre les traditions de l'établissement et un regard tourné vers l'avenir.

La Nuit aNormale, écoresponsable ?

L'organisation d'un tel événement revêt de nombreux aspects - budget, communication, installations techniques, respect des normes de sécurité, ... - et induit de nombreux interlocuteurs - artistes, partenaires, institutions, ...

Aussi représente t-elle déjà un défi en soit.

Toutefois, pour le comité organisationnel, la création d'un Gala écoresponsable ne signifie pas nécessairement l'ajout de nouvelles contraintes mais plutôt l'application d'une nouvelle méthode : il leur aura fallu chercher, prospecter, trouver des moyens pour obtenir le même résultat que lors des précédentes éditions tout en diminuant l'impact écologique.

Ainsi, la Nuit aNormale 2019 proposera des bières et du champagne issus de l'agriculture biologique ; la promotion de l'événement se fait quasi-exclusivement par le biais du numérique ; les supports de communication papiers sont, quant à eux, en quantité nettement inférieure aux autres années et certifiés Imprim'Vert.

Une série de détails qui, mis bout à bout, traduisent une volonté de joindre l'utile à l'agréable.

Merci aux étudiants membres du GEEC pour la part qu'ils ont pris à l'écriture de cet article.