Prix Abel 2017
Prix Abel - Académie norvégienne des Sciences et des Lettres

Yves Meyer

Prix Abel 2017

Professeur émérite de l'ENS Paris-Saclay, Professeur à ENS Paris-Saclay (ancienne ENS Cachan) et chercheur au Centre de mathématiques et de leurs applications (CMLA - CNRS/ENS Paris-Saclay) depuis 1995

L’Académie norvégienne des Sciences et des Lettres décerne le Prix ABEL 2017 à Yves Meyer, professeur émérite à l’École, "pour son rôle central dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes" aux frontières des mathématiques, de la théorie de l'information et de l'informatique.

Visionnaire, il a su créer et animer une communauté, et incarner le chaînon manquant entre mathématiques pures et appliquées, en démontrant que des problèmes mathématiques extrêmement théoriques pouvaient connaître des applications exponentielles dans le quotidien le plus banal.

Il est également membre de l'Académie des sciences et membre étranger de l'American Academy of Arts and Sciences. Les travaux remarquables d'Yves Meyer ont déjà été salués par le Prix Gauss (2010) et le Prix Salem (1970) ainsi que l'IEEE Educational Board Award (2013).

La théorie des ondelettes

Yves Meyer forge la théorie des ondelettes en 1985, quand il perçoit le lien entre les travaux du seïsmologue Jean Morlet, du physicien Alex Grossmann, avec les théories mathématiques qu'il connait bien (les opérateurs de type Calderon), ainsi que l'impact des "méthodes d'ondelettes" sur l'ensemble de l'analyse harmonique vue comme un outil au service de problèmes appliqués.

Au cours de sa carrière, Yves Meyer va démontrer, généraliser, et étendre la pertinence des  décompositions en ondelettes qui, de simples outils d'analyse de signaux géophysiques utilisés pour la détection pétrolière, vont permettre des  échanges fructueux entre de nombreuses communautés scientifiques qui s'ignoraient. Yves Meyer est d'ailleurs souvent cité comme le père du JPEG (norme de compression d'images basée depuis 2000 sur les ondelettes).

Le Prix ABEL

Le Prix ABEL, décerné depuis 2003 par l'Académie norvégienne des Sciences et des Lettres récompense chaque année un mathématicien dont la contribution à son domaine est exceptionnelle. Il est considéré comme l'équivalent d'un Prix Nobel dans le domaine des mathématiques.