Photophysique et photochimie supramoléculaires et macromoléculaires

Le PPSM est un laboratoire en sciences fondamentales de l’École normale supérieure Paris-Saclay et unité mixte de recherche du CNRS (UMR 8531).

Laboratoire de chimie, les activités du PPSM se focalisent sur la recherche et l'étude de molécules et de matériaux stimulables via des phénomènes photo-induits, l'action des électrons, la sensibilité à la présence d'ions ou encore une activité biologique.

Coordonnées

Bâtiment d'Alembert
61, avenue du Président Wilson
94235 Cachan Cedex
Tel. +33 (1) 47 40 53 38

Organisation

Le PPSM est un laboratoire de recherche rattaché aux laboratoires et instituts de l'École normale supérieure de Paris-Saclay, et membre de  l'Institut d'Alembert (FR3242).

Il fait partie de l'Université Paris-Saclay et participe à deux laboratoires d'excellence : le LabEx NanoSaclay et le LabEx Charmmmat

Le PPSM est dirigé par Fabien Miomandre, assisté de Isabelle Leray, directrice adjointe. Il est divisé en deux équipes : ENSEMBLE (Resp. G. Clavier) et SMALL (Resp. I. Leray)

Ces équipes comprenant des chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs permanents, des post-doctorants, des doctorants et de nombreux stagiaires.

Recherche

Les activités du PPSM se focalisent sur la recherche et l'étude de molécules et de matériaux stimulables via des phénomènes photo-induits, l'action des électrons, la sensibilité à la présence d'ions ou encore une activité biologique.

Grâce aux moyens matériels et compétences de différentes spécialités de la chimie réunis au PPSM, plusieurs facettes du travail qui incombe aux chimistes, sont assurées : conception (ingénierie moléculaire), synthèse de molécules, fabrication de matériaux et étude de leurs propriétés, notamment photophysiques, électrochimiques ou spectroscopiques.

Les principaux axes de recherche du laboratoire sont :

  • Molécules et matériaux aux propriétés photo- ou électrocommutables.
  • Synthèse de nouvelles molécules à propriétés optiques spécifiques (tétrazine, Bodipy...).
  • Matériaux organiques pour le stockage optique de l'information et la microscopie.
  • Synthèse de nanomatériaux fluorescents et/ou photochromes, de nanoparticules fonctionnalisées aux propriétés optiques spécifiques.
  • Fonctionnalisation de nanomatériaux carbonés, polymères conducteurs électroniques.
  • Sondes fluorescentes pour la reconnaissance des ions lourds et des explosifs.
  • Synthèse de molécules bio et photoactives.
  • Dispositifs microfluidiques pour la microanalyse ou la synthèse contrôlée de nanoparticules.


Partenariats

Collaborations académiques

En France
Laboratoires d’Écoles (ENS Paris-Saclay, ECP…) et d’Universités : Paris-Diderot, UPMC, Lyon 1, Paris-Sud, Rennes 1, Lille 1…

A l’international
NAIST (Japon), Yonsei University Séoul (Corée), ECUST Shangai (Chine), GeorgiaTech (USA) ...

Coopérations industrielles

Laboratoire de la police scientifique (CTSI), Société CST (Crime Science Technology)