Ingénierie des Systèmes Complexes

Master d'Ingénierie des Systèmes Complexes ENS Paris-Saclay
Le master ISC comporte 11 éléments de formation : 3 voies M1 et 9 voies M2. Certains parcours offrent une formation approfondie avec initiation à la recherche, ouvrant la voie à des carrières R&D en entreprise ou à la poursuite en thèse.

D’autres, plus appliqués, préparent à des responsabilités opérationnelles en entreprise, notamment en logistique et production, conception de systèmes mécaniques et automatiques, d’installations automatisées, de logistique en maintenance.

Objectifs

Le master Ingénierie des Systèmes Complexes a pour objectifs d’appréhender la modélisation, la conception et le management de systèmes produits, processus et organisations (notamment industrielles), en recourant largement aux sciences de la modélisation, à l’ingénierie système et aux sciences des systèmes, au génie industriel.

Sur le plan des disciplines, ce master est à l’interface entre les mathématiques appliquées, l’informatique, la recherche opérationnelle, la mécanique, l’automatique, l’économie, le pilotage et la gestion des outils de conception et de production.


Organisation de la formation

Consulter l'ensemble de la mention (M1 et M2) sur le site de l’Université Paris-Saclay.

M2 "Ingénierie de la Conception" (IC)
Contact : Christophe.TOURNIER [at] lurpa.ens-cachan.fr (Christophe Tournier,) Dept Génie mécanique
marija.jankovich [at] ecp.fr (Marija Jankovic,) Université Paris-Saclay 

Partenariats

Le master est construit en partenariat avec d'autres établissements membres de l'Université Paris-Saclay (Centrale-Supelec, ENSTA ParisTech, Ecole polytechnique, Institut Mines-Telecom, IRT SystemX, Université Versailles St Quentin, Université d’Evry, Université Paris Sud).

Débouchés

Le master vise à la fois les carrières industrielles (Ingénieur R&D des grands comptes ou PME) et académiques (Chercheur et Enseignant-Chercheur).

Elle permettra aux étudiants de trouver un emploi en R&D après le master ou de conduire des recherches dans le cadre de thèses de doctorat à orientation industrielle (thèses CIFRE), et dans le cadre de doctorats dans les laboratoires traitant de sujets plus académiques.

Les secteurs d’activités principalement concernés sont les industries des transports (aéronautique, automobile, etc.), de l’énergie et l’industrie des logiciels XAO.aéronautique, de systèmes d’informations en santé.