Inscription
Vous souhaitez participer à cet évènement ?
Inscrivez-vous
Contact
dsve [at] ens-paris-saclay.fr (Direction de la scolarité et de la vie étudiante)

Conférence du diplôme : Géopolitique du coronavirus. La Chine

Mappemonde vue de la Chine
Nous vous invitons à la conférence du diplôme en visio sur le thème "Géopolitique du coronavirus. La Chine, première puissance mondiale ?" avec Alice EKMAN, mardi 26 janvier 2021 à 18h30.

Visioconférence
Ajouter à mon agenda 2021-01-26 17:30:00 2021-01-26 17:30:00 Conférence du diplôme : Géopolitique du coronavirus. La Chine Visioconférence Europe/Paris public
INFOS PRATIQUES

- Date : mardi 26 janvier 2021 de 18h30 à 20h
- Intervenante : Alice Ekman, de l'Institut des études de sécurité de l'Union européenne (EUISS).
- Animateur/modérateur : Fabien Tarissan
- Inscription obligatoire (nombre de places limité)

Géopolitique du coronavirus. La Chine, première puissance mondiale ?

Après avoir instauré un confinement total de 76 jours dans la ville de Wuhan et de nombreuses mesures strictes pour endiguer l'épidémie, la Chine de Xi Jinping martèle désormais que le Parti communiste chinois a gagné la victoire contre le virus.

Le président Xi Jinping ne cesse de le répéter: son pays a vaincu l’épidémie, et peut désormais servir d’exemple au monde entier. Selon les chiffres officiels, le Covid-19 n’a fait que 4.634 morts en Chine, et plus aucune contamination locale n’y a été enregistrée depuis le 16 août 2020, les seuls cas signalés étant des cas importés.

Si les chiffres sont difficiles à vérifier, les observations sur place indiquent bien un retour à la normale, et une reprise de l'activité économique, en Chine comme dans plusieurs pays d'Asie de l'Est. Mais ce qui différencie la Chine de ses voisins, c'est la volonté de consolider son statut de puissance (économique, technologique, diplomatique, militaire) face aux Etats-Unis, dont un contexte de rivalité prolongée avec Washington. C'est aussi la volonté de promouvoir son modèle de gouvernance à l'étranger.
La crise pandémique marque t'elle un tournant dans le rapport de force entre la Chine et les Etats-Unis?
L'influence économique, diplomatique, technologiques, idéologique de la Chine dans le monde en sortira t'elle renforcée?

Alice Ekman

Alice Ekman est analyste responsable de l’Asie à l’Institut des études de sécurité de l’Union européenne (EUISS), basé à Paris. A ce titre, elle coordonne les dialogues réguliers avec les partenaires de l’UE dans la région, ainsi que le comité européen du Council for Security Cooperation in the Asia Pacific (CSCAP).
Ses travaux de recherche portent sur la politique intérieure et extérieure de la Chine, les relations Chine-Europe, et couvrent les principales évolutions en matière de politique étrangère et de sécurité en Asie.

Avant de rejoindre l’EUISS, elle était chercheur responsable des activités Chine à l’Institut français des relations internationales (IFRI). Elle a également été chercheur invité à l’Université Tsinghua (Pékin), à la National Taïwan Normal University (Taïpei), et à l’Asan Institute for Policy Studies (Séoul).

Alice Ekman est titulaire d’un doctorat en relations internationales de Sciences Po, Paris et d’un master de la London School of Economics spécialisé sur la Chine.

Son dernier livre, « Rouge vif – l’idéal communiste chinois » (Ed. de l’Observatoire), a reçu le Prix du livre de géopolitique 2020 et le Prix Aujourd'hui 2020. Lire un extrait.