Doctorat

Le doctorat prépare aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche, académique ou non. L’École normale supérieure Paris-Saclay, comme les autres ENS, offre une formation pré-doctorale de très haut niveau dans tous les domaines disciplinaires. Chaque année, plus de 80% des normaliens s’orientent vers la préparation d’une thèse de doctorat en France ou à l’étranger. La formation doctorale constitue une forme d’aboutissement de la formation par et à la recherche.

Pendant les 3 années, l’activité des doctorants est multiple et fonction du parcours que le doctorant souhaite emprunter.
La multiplicité vient déjà du sujet traité. Il s’agit d’un sujet unique, visant à améliorer les connaissances dans le domaine. Il peut être académique ou relié à une entreprise publique ou privée, il peut s’agir d’un travail fondamental ou appliqué, expérimental ou théorique, mais toujours original.

Financer votre thèse

Les 3 années de thèse sont des années dont le financement est indispensable (aucune inscription en thèse sans financement n’est autorisée) mais celui-ci n’est pas de droit, même pour un élève ENS. Les sources de financement sont cependant multiples, dépendant du type de sujet, du laboratoire, des partenaires industriels ou académiques... Il peut venir de

  • l’état à travers les contrats doctoraux d’établissement (CD, ou appels à projets divers) ;
  • les contrats doctoraux spécifiques normaliens (CDSN) ;
  • les financements d’établissements publics d’intérêts commerciaux (EPIC) comme le CEA, l’INRIA ou l’ONERA, via l’agence nationale de la recherche (ANR) ou l’IDEX ;
  • les financements région ou de l’Europe…

Chaque élève ou étudiant doit donc postuler sur une ou plusieurs sources de financement en fonction de la situation et ceci de manière concertée avec la direction de thèse.

Pendant ses 3 années de thèse, le doctorant s’engage également à respecter une charte de bonne conduite incluant le respect de règles d’éthique et d’intégrité scientifique.

Missions doctorales

Mission d'enseignement

Des activités annexes comme l’enseignement ou des missions de conseil sont possibles pendant la thèse.

Mission de diffusion

Pendant la thèse, le doctorant est également amené à participer à des séminaires, des conférences, à y présenter ses travaux.
L’activité de recherche se mesurant par la communication qui en est faite, le doctorant est également amené à publier ses travaux dans des journaux nationaux ou internationaux, ou à participer à des dépôts de brevets.

Soutenance et manuscrit de thèse

Point final des travaux, il constitue un outil très important de communication et de promotion.

Au cours de 3 années de thèse, l’école doctorale accompagnera le doctorant, depuis l’inscription (en passant par une audition préalable) jusqu’à la soutenance. Chaque étape est régi par des règles nationales. Il en va ainsi du comité de suivi, organisé tous les ans, amené à se prononcer sur les réinscriptions, ainsi que des formations complémentaires, dont certaines, comme la formation à l’éthique et l’intégrité scientifique, sont obligatoires.