Contact
relations-entreprises [at] ens-paris-saclay.fr (Didier Guedra-Degeorges, chargé de mission relations entreprises)

Accélération de la coopération entre l'ENS Paris-Saclay et EDF

Photo de la signature du partenartiat
Bernard Salha, directeur technique du Groupe EDF et Pierre-Paul Zalio
Face aux enjeux de transition énergétique, EDF et l’ENS Paris-Saclay renforcent leur collaboration R&D en signant un accord de coopération qui pourra être élargi à d’autres partenaires. Neuf binômes sont constitués, chacun constitué d’un enseignant-chercheur de l’École et d’un chercheur d’EDF. Ils travaillent ensemble autour de neuf thématiques de recherche.

Une collaboration en matière de transition énergétique

EDF et l’ENS Paris-Saclay signent un accord de coopération pour étendre leurs collaborations en matière de transition énergétique.
Le programme de recherche "Contribution aux enjeux technologiques et sociétaux des infrastructures de production, de transport et de stockage d’énergie" implique 9 laboratoires de l’École.

La transition énergétique est un très grand défi pour EDF, avec l’objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Les partenariats avec les grands acteurs académiques sont des outils indispensables pour y faire face. 

Les domaines de collaboration incluent la réalisation de projets de recherche conjoints, l’animation d’une communauté scientifique autour de l’énergie avec participation à des activités de dissémination et d’échanges (séminaires, conférences…), et de formation continue destinée aux personnels des entreprises du secteur de l’énergie pour accroître leurs compétences et expertise notamment dans le domaine de l’innovation.

Avec ce partenariat, l’ENS Paris-Saclay confirme son intégration dans un cluster industriel. L’École a une longue tradition de partenariat industriel ; elle est héritière de l’ENSET, qui fut créée en 1912, sous la tutelle du ministère de l’industrie. Multidisciplinaire, l’ENS apporte des expertises sur des questions scientifiques qui se nourrissent des enjeux industriels et peuvent se combiner en transversalité, en décloisonnant des compétences et en facilitant les expérimentations pour répondre à des enjeux pluridisciplinaires."

Sur la base des relations établies de longue date entre les chercheurs d’EDF et l’ENS Paris-Saclay, Bernad Salha, directeur de la Recherche et du Développement d’EDF, et Pierre-Paul Zalio, président de l’ENS Paris-Saclay, ont officialisé la coopération par la signature de cet accord le 19 avril 2022.

18 chercheurs impliqués

Neuf binômes, chacun constitué d’un enseignant-chercheur de l’École et d’un chercheur d’EDF, avancent sur 9 thématiques de recherche. L’animation conjointe assurée par la direction R&D d’EDF et la vice-présidence Recherche de l’ENS Paris-Saclay, facilite la transversalité et la cohérence du dispositif.

De gauche à droite : Ange Caruso, délégué Partenariats chez EDF, Emmanuelle Deleporte professeure des universités du LuMIn, Didier Guedra-Degeorges, chargé de mission relations entreprises, Bernard Salha, directeur technique du groupe et directeur R&D d'EDF, Pierre-Paul Zalio, président de l'ENS Paris-Saclay, Frédéric Ragueneau, professeur des universités du LMPS, Véronique Raoult Sévérac, responsable des partenariats et du mécénat, Grégory Faraut, maître de conférences du LURPA, et Virginia Branco, directrice de l'appui à la recherche et à l'innovation.

9 thématiques de recherche

Mécanique

Elle fait l’objet d’une collaboration historique bien établie dans le domaine du génie civil, de l’éolien, des incertitudes, des outils numériques, de l’imagerie expérimentale, des jumeaux numériques et de la réduction de modèles.

Solaire et le photovoltaïque

La collaboration dans le cadre de l’IPVF se développe autour de la stabilité des dispositifs à base de pérovskite, de la maitrise des interfaces et du design du matériaux absorbeur. La stabilité et l’industrialisation sont les 2 grands défis de cette technologie.

Performance des réseaux d’énergie

Thème historique de collaboration, les architectures distribuées pour la performance des réseaux d’énergie font l’objet d’une feuille de route commune afin de mettre en perspective les enjeux industriels dans un contexte scientifique. La durée de fonctionnement des installations maitrisée et étendue, la stratégie de maintenance pour optimiser la durée de vie des installations, les jumeaux numériques et la maîtrise des agressions interne sont les 4 axes de travail.

L’intelligence artificielle de confiance appliquée aux données opérationnelles

C'est un nouveau sujet de collaboration en particulier la prévision de séries temporelles en situation atypique. Il s’agit d’exploiter les données pour comprendre un phénomène physique, couplé à l’approche modélisation, pour construire des approches hybrides en vue de caractériser des risques spécifiques. L’expertise de l’Ecole en matière de modélisation des systèmes complexes, y compris ceux prenant en compte les facteurs humains, enrichira la collaboration en matière d’acceptabilité et d’éthique.

Energie électrique

Sur les composants et systèmes pour l’énergie électrique (électronique de puissance, technologies d’aimants) l’ENS Paris-Saclay et EDF affichent une collaboration antérieure riche. Les enjeux concernent le mode de vieillissement et de refroidissement de l’électronique de puissance, des composantes actifs et des convertisseurs, et l’intégration du stockage dans les interfaces de conversion. Le lien avec le binôme intelligence artificielle permettra de disposer de convertisseurs auto-apprenants et d’identifier les signaux faibles sur des séries temporelles.

La transition environnementale et les parcours professionnels

Une nouvelle collaboration sur les enjeux sociétaux est engagée sur deux thèmes : la transition environnementale et les parcours professionnels avec plusieurs verrous associés (par exemple, comment combiner engagement civique et objectif de l’entreprise ?) ; sens du travail et crise sanitaire.

Algorithmes quantiques

Une nouvelle collaboration se développe sur les algorithmes quantiques sur des problèmes traités dans un grand nombre d’applications pour les métiers d’EDF (optimisation combinatoire, simulation de matériaux, machine learning…).

Deux collaborations en préparation

Le modèle économique de la transition énergétique et le design en support aux usages futurs et émergents d’une énergie neutre en carbone font l’objet de deux collaborations en préparation.

9 laboratoires concernés

Les laboratoires impliqués dans ce partenariat :