Contact
annececile.cochet [at] gmail.com (Anne-Cécile Cochet)
claire.richards [at] actronika.com (Claire Richards)
marina_khemis [at] hotmail.fr (Marina Khémis)
robin.lecomte [at] centralesupelec.fr (Robin Lecomte)
armand.behar [at] ensci.com (Armand BEHAR)
Construire votre projet de thèse en cifre en design

Vous souhaitez plus d'informations ?

  • anne.lefebvre [at] ens-paris-saclay.fr (Anne LEFEBVRE, directrice du CRD )
  • armand.behar [at] ensci.com (Armand BEHAR, directeur adjoint.)

Comment faire votre thèse Cifre en design

Robin LECOMTE, Marina KHÉMIS, Claire RICHARDS et Anne-Cécile COCHET
Quel est le point commun entre recycler les matériaux de construction, écouter sans les oreilles, scénographier des lieux culturels ou créer des scénarios d’usage de la voiture autonome ?
Anne-Cécile COCHET, Claire RICHARDS, Marina KHÉMIS et Robin LECOMTE, doctorants en design rattachés au Centre de recherche en design (ENS Paris Saclay ENSCI Les Ateliers), présentent leur vision de leur thèse CIFRE (Convention industrielle de formation par la recherche) ainsi que leurs expériences. Témoignages…

Bâtir des ponts entre les disciplines

Thèse Cifre d’Anne-Cécile Cochet financée par Saint-Gobain Recherche (SGR) Paris : Vers un design réversible, le cas des matériaux acoustiques.

Afin de minimiser l'empreinte écologique des bâtiments, particulièrement à la fin de leur cycle de vie,  les projets architecturaux doivent être repensés dans leur ensemble dès la conception des matériaux de construction.
À travers un projet focalisé sur la réversibilité des matériaux acoustiques dans les lieux ouverts au public aboutissant à la création de prototypes expérimentaux, Anne-Cécile COCHET souhaite élaborer un modèle méthodologique généralisable aux autres matériaux de construction.

Ce travail interrogera d'une part la capacité du projet à réinventer des modes d'usages, et d'autre part la place de l'expérimentation dans la mise en place d'une théorie du projet.

Thèse CIFRE financée par Saint-Gobain Recherche (SGR) Paris.
Sous la direction d'Antonella TUFANO ((Modélisations pour l'Assistance à l'Activité Cognitive de la Conception - Laboratoire MAACC-CNAM de l’École doctorale de l'Abbé Grégoire, CNAM)
Co-encadrée par Roland CAHEN (laboratoire CRD – Centre de Recherche en Design, ENS Paris-Saclay,/ENSCI Les-Ateliers, ED SHS 578, Université Paris-Saclay).

 

Offrir des perspectives de recherche originales

Thèse Cifre de Claire Richards, financée par Actronika SAS : "INSOUND : une expérience d'écoute alternative, activée par la spatialisation des sensations sonores et vibratoires, et les effets de second ordre de la conduction osseuse."

« Pendant ma thèse Cifre, je dois apprendre à coordonner l’intégration des différentes expertises rattachées à ma thèse. Grâce à cette coopération, mon projet bénéficie à la fois d'une rigueur scientifique, d'une spécialisation technique, et de l'approche méthodologique de la recherche en design. C'est parfois un challenge d'assembler toutes les compétences et de rester sûre des choix que je fais pour mon projet, mais le mélange de disciplines et de perspectives permet vraiment de repousser les limites de ce que je pourrai accomplir en trois ans. »

Claire Richards

Écouter sans les oreilles

INSOUND est une expérience d'écoute alternative, activée par la spatialisation des sensations sonores et vibratoires et les effets de second ordre de la conduction osseuse du son.
Claire Richards souhaite développer un dispositif multimodal d'écoute porté sur le corps, qui exploitera les principes de la plasticité cérébrale, de la stimulation tactile et de l'écoute interne.

 Il  permettrait de vivre une nouvelle expérience notamment pour des systèmes d'écoute alternatifs pour les personnes malentendantes ou aveugles, des vestes/systèmes portatifs pour la réalité virtuelle ou pour des applications à visée ludiques et pratiques aussi bien pour la communauté scientifique que pour le partenaire industriel, Actronika SAS.

Thèse CIFRE depuis janvier 2020, financée par l'ANRT avec le partenaire industriel : Actronika SAS.Sous la direction de Nicolas MISDARIIS (Laboratoire STMS,  responsable de l'équipe Perception et Design Sonores (PDS),  École doctorale SMAER 391 (Sciences mécaniques, acoustique, électronique et robotique), Université Paris-Sorbonne),
Co-encadrée par Roland CAHEN (membre permanent du laboratoire CRD – Centre de Recherche en Design, ENS Paris-Saclay,/ENSCI Les-Ateliers, ED SHS 578, Université Paris-Saclay).
La date de soutenance est prévue en février / avril 2023.

 

 

Proposer une formation par "la recherche de terrain"

Thèse Cifre de Marina Khémis, financée par le Studio Adrien Gardère : "Vers une nouvelle culture du projet, démarches de co-conception de la scénographie et de l'architecture des musées et lieux culturels."

Le Studio Adrien Gardère est une agence de scénographie, de muséographie et de de design à Paris.

« Le montage CIFRE que j’ai choisi d’adopter pour mener cette recherche permet de me positionner en tant que designer scénographe et doctorante à l’intérieur d’une agence, au plus près de situations spécifiques de projet. Au sein d'équipes de maîtrise d'œuvre et en tant que co-cheffe de projet, je participe au développement de musées ou de lieux culturels constituant les cas d'étude pratiques de ma thèse
J’ai choisi le contexte spécifique du travail en agence de design, scénographie et muséographie – et non pas en tant que praticienne indépendante – afin d’accéder à des projets de grande échelle et à leurs multiples acteurs et avoir pleinement accès à la complexité des processus de collaboration et de création qui constituent l’objet de mon étude.
Ce contexte de recherche a aussi nécessité de construire une méthodologie propre capable d’apporter des réponses aux tensions entre recherche et projet, observation et conception. La démarche de recherche mise en place permet de passer de l’analyse de cas spécifiques observés sur le terrain, ainsi que de cas d’étude extérieurs à l’agence, à une réflexion capable de nourrir une théorie du projet, de la co-création et de la collaboration en général.
Dans le contexte de la CIFRE et sur les terrains du Studio Adrien Gardère, le regard et la pratique du designer sont mobilisés comme modes d’investigation, engagés dans le projet de design, tout en mettant l’accent sur la dimension réflexive. La question de recherche provient de l’intérieur des disciplines du design et de l’architecture, elle émerge de la pratique du métier et d’une volonté de proposer un apport à la fois théorique et pratique pouvant bénéficier à la discipline et à ses professionnels.»

Marina Khémis

Les musées ou lieux culturels produisent aujourd'hui des programmes et des projets de plus en plus riches et complexes, mobilisant de très nombreux acteurs dans les domaines de l'architecture, de la scénographie, du paysage, de la programmation, de la conservation ou du commissariat. Ces projets tendent cependant trop souvent à dissocier les expertises, les échelles et les phases du projet. Proposant de nouvelles méthodologies de conception et de collaboration, Marina Khémis s'intéresse particulièrement à l'articulation entre scénographie, architecture et programmation afin d’envisager une nouvelle culture de projet, fondée sur des logiques de co-conception, favorisant la complémentarité des approches et le partage des idées entre acteurs, afin de déployer un récit commun dans l’espace.

Thèse CIFRE depuis décembre 2018 financée par l’entreprise : Studio Adrien Gardère, agence de Scénographie Muséographie et Design, à Paris. Responsable scientifique au sein de l'entreprise : Adrien GARDÈRE.
Sous la direction de Annalisa VIATI NAVONE (laboratoire de Recherche de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles (LéaV), ED SHS 578, Université Paris-Saclay),
Co-encadrée par Anne LEFEBVRE  (laboratoire CRD – Centre de Recherche en Design, ENS Paris-Saclay,/ENSCI Les-Ateliers, ED SHS 578, Université Paris-Saclay) et Nathalie SIMONNOT (laboratoire de Recherche de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles (LéaV), ED SHS 578, Université Paris-Saclay).

Concilier ingénierie sur le terrain et recherche

Thèse Cifre de Robin Lecomte financée par Stellantis : "Création de scénarios d’usage pour la voiture autonome avec anticipation des impacts personnels et sociétaux à long terme."

« La très grande multidisciplinarité de ma thèse me permet d’ouvrir de nouvelles perspectives sur le véhicule autonome en combinant des connaissances techniques et scientifiques de domaines très éloignés. Dans cette optique holistique, les analyses terrain en entreprise sont un vrai complément pour approfondir les sujets. »

Robin Lecomte

Les méthodes de scénarisation d’usage sont couramment utilisées au sein des processus de conception de produits-services-systèmes innovants car elles permettent de représenter des expériences utilisateur, de scénariser des offres de produit-service innovantes et de décrire les interactions homme-machine.
Robin Lecomte travaille sur la scénarisation d’usage des futurs véhicules autonomes avec l’étude de nombreuses disciplines dont :

  • La science-fiction, le design fiction, la prospective, la futurologie et le design spéculatif ;
  • La sociologie, l’ethnographie et l’ergonomie ;
  • L’ingénierie de la conception.

Le modèle développé devra permettre de caractériser une grande variété d’impacts (comportementaux, cognitifs, sociaux, sociétaux…). Cela pourra s’articuler autour d’un outil d’aide à la décision à destination des concepteurs de véhicules autonomes qui pourront ainsi faire des choix en connaissance de conséquences (socio-économiques).

Thèse cifre depuis octobre 2020, financée par l'ANRT avec le partenaire industriel : PSA
Sous la direction de YANNOU Bernard, Laboratoire de Génie Industriel (LGI), ED Interfaces (ED 573), CentraleSupélec.
Co-encadré par CAHEN Roland, Centre de Recherche en Design (CRD) – ENSCi / ENS Paris-Saclay.
et THIBAUD Guillaume, GROUPE PSA.

Comment construire son projet de thèse Cifre en design ?

Le Centre de recherche en design (CRD) est porté par l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI-Les ateliers) et l’ENS Paris-Saclay. Une de ses missions consiste à encadrer les doctorants qui souhaitent faire une thèse Cifre en design. Explications...

Interview avec Armand BEHAR, directeur adjoint du CRD

Table ronde : "Des designers doctorants en entreprise avec Armand BEHAR."