Contact
communication [at] ens-paris-saclay.fr (Communication)
Le Prix Gay-Lussac Humboldt

Le prix Gay-Lussac Humboldt est un prix « créé en 1981 par les gouvernements français et allemand, en vue de récompenser chaque année jusqu'à cinq scientifiques de très haut niveau de l'une et l'autre nationalité, qui se distinguent par la qualité de leurs travaux et leur contribution au renforcement des liens de coopération entre les deux pays ».

La Fondation Alexander Von Humboldt, décerne le prix Gay-Lussac Humboldt, doté d'un montant de 60 000 euros, à des scientifiques français avec l'objectif de conduire un projet de recherche à long terme en coopération avec leurs collègues en Allemagne. Les candidatures sont présentées par des scientifiques allemands expérimentés.

Les lauréats de ce prix sont invités à réaliser des projets de recherche de leur choix en collaboration avec des collègues spécialisés en Allemagne afin d’encourager la coopération scientifique internationale.

Olivier Allix, lauréat du Prix de recherche Gay-Lussac Humboldt

Olivier Allix, professeur de classe exceptionnelle en génie mécanique à l’ENS Paris-Saclay, est lauréat du prix de recherche Gay-Lussac Humboldt.
Ce prix de recherche lui est décerné en reconnaissance de ses travaux d’études et recherche dans les domaines de la modélisation et de la simulation des matériaux et structures, en particulier composites, et du calcul scientifique hautes performances.
Ce prix va renforcer les relations fortes qu’entretient l’ENS Paris-Saclay avec l’Université Gottfried Wilhelm Leibniz de Hanovre, depuis plusieurs années, et en particulier le Laboratoire de mécanique et technologie LMT qui a mis en place un International Research Training Group - IRTG ainsi qu’un collège doctoral franco-allemand. Grâce au Prix Gay-Lussac Humboldt, je travaillerai sur place avec le professeur Peter Wriggers, spécialiste de la mécanique computationnelle, qui est également Docteur Honoris Causa 2016 de l’école.

 

« Ce prix va renforcer les relations fortes qu’entretient l’ENS Paris-Saclay avec l’Université Gottfried Wilhelm Leibniz de Hanovre, depuis plusieurs années, et en particulier le Laboratoire de mécanique et technologie LMT qui a mis en place un International Research Training Group - IRTG ainsi qu’un collège doctoral franco-allemand », explique Olivier Allix.
« Grâce au Prix Gay-Lussac Humboldt, je travaillerai sur place avec le professeur Peter Wriggers, spécialiste de la mécanique computationnelle, qui est également Docteur Honoris Causa de l’école en 2016 ».

Un parcours entre recherche et industrie

Après des études de mathématiques à l’Université Sorbonne Université (ex-UPMC), et une thèse soutenue en modélisation du comportement des composites stratifiés, Olivier Allix occupe successivement des postes de maître de conférences à l'ENS Paris-Saclay en 1989, professeur à l’Université d’Evry Val d’Essonne en 1992 et professeur associé à l'École Polytechnique de 1993 à 2003.

Il prend la responsabilité du Laboratoire de mécanique et technologie (LMT) de l’ENS Paris-Saclay, d’abord en tant que directeur (de 2006 à 2009 - 170 personnes) puis directeur adjoint (2010-2016). Il a été responsable de différentes équipes dont l’unité de recherche « Mécanique des matériaux et structures composites », « Vérification et validation des modèles », et de la Division « Structures & Systèmes » de 2006 à 2016 (60 personnes). 

Au cours de sa carrière, Olivier Allix a été co-responsable du GRC "Inno-Campus" (ENS Paris-Saclay / EADS), du laboratoire commun CETIM-GEM-LMT "Comp'innov" et est membre de plusieurs conseils scientifiques industriels.

Impliqué dans les associations internationales au niveau Européen il est Fellow et membre de l'Advisory board de Euromech  et  ancien président de la partie "Mécanique Numériques des Solides" de ECCOMAS  (European Community on Computational Methods in Applied Sciences). Fellow de l’ International Association of Computational Mechanics il été élu en 2018 vice-président Europe Moyen Orient et Afrique de cette association.

Olivier Allix est titulaire de nombreux prix et récompenses : Association Française pour les Matériaux Composites, prix Jean MANDEL de l'Association Française de Mécanique, Association Française de Mécanique.

En 2013 et jusqu'en 2018, il est nommé membre sénior de l’IUF - Institut Universitaire de France. Et c'est en 2017 qu'il reçoit la médaille de Chevalier de l'Ordre National du Mérite.