Contact
david.delton [at] ens-paris-saclay.fr (David Delton)

Remise du prix littéraire de l'ENS Paris-Saclay 2024

Remise du prix littéraire de l'ENS Paris-Saclay 2024
Depuis 24 ans, un jury composé d'étudiants de l'école décerne annuellement le Prix littéraire de l'ENS Paris-Saclay, récompensant un premier roman francophone publié l'année précédente. Cette année, après avoir examiné 10 ouvrages en lice, les membres du jury ont choisi "Les guerres précieuses" de Perrine Tripier, édité par Gallimard. Ils vous convient à la cérémonie de remise du prix qui aura lieu le mardi 2 avril 2024 à 18h, dans l'amphithéâtre Alain Aspect de l'ENS Paris-Saclay, en présence de l'auteure. Un cocktail suivra la cérémonie.
LUMEN (bibliothèque)
Ajouter à mon agenda 2024-04-02 18:00:00 2024-04-02 19:00:00 Remise du prix littéraire de l'ENS Paris-Saclay 2024 Depuis 24 ans, un jury composé d'étudiants de l'école décerne annuellement le Prix littéraire de l'ENS Paris-Saclay, récompensant un premier roman francophone publié l'année précédente. Cette année, après avoir examiné 10 ouvrages en lice, les membres du jury ont choisi "Les guerres précieuses" de Perrine Tripier, édité par Gallimard. Ils vous convient à la cérémonie de remise du prix qui aura lieu le mardi 2 avril 2024 à 18h, dans l'amphithéâtre Alain Aspect de l'ENS Paris-Saclay, en présence de l'auteure. Un cocktail suivra la cérémonie. Amphithéâtre Alain Aspect, ENS Paris-Saclay ENS-PARIS-SACLAY webmaster@ens-paris-saclay.fr Europe/Paris public
INFORMATIONS PRATIQUES
Cérémonie de remise du prix, en présence du jury et de l'autrice : 2 avril 2024, 18h
Amphithéâtre Alain Aspect, ENS Paris-Saclay
Entrée libre, sans inscription

Les guerres précieuses

Les guerres précieuses
Perrine Tripier
Collection Blanche, Gallimard
Parution : 12-01-2023

Quatrième de couverture

« Je marchais à pas lents de bout en bout dans la Maison, et la traîne de fourrure me suivait comme un lourd serpent louvoyant. Bêtes fauves, bois de camphre, pin qui brûle et pain qui fume, j’emplissais la Maison de chaleur et de lumières. J’en étais la force vitale, l’organe palpitant dans un thorax de charpentes et de pignons. »

Hantée par un âge d’or familial, une femme décide de passer toute son existence dans la grande maison de son enfance, autrefois si pleine de joie. Pourtant, il faudra bien, un jour ou l’autre, affronter le monde extérieur. Avant de choisir définitivement l’apaisement, elle nous entraîne dans le dédale de sa mémoire en classant, comme une aquarelliste, ses souvenirs par saison. Que reste-t-il des printemps, des étés, des automnes et des hivers d’une vie ?

Perrine Tripier

Les Guerres Précieuses est le premier romain de cette autrice, âgée de 24 ans à la sortir du livre. Cet ouvrage a été sélectionné dans d’autres prix littéraires et il a été récompensé par la première édition du Prix Aznavour des Mots d'Amour.

Perrine Tripier, qui a obtenu son diplôme en littérature générale et comparée à l'université Rennes-2, exerce en tant que professeure de lettres dans un lycée de Rennes. Élevée dans le Limousin par un père instituteur et une mère bibliothécaire, elle a grandi imprégnée de l'amour des livres.

Le choix du jury

Le style de Perrine Tripier a impressionné les jurés : par la construction en saisons, résonnant avec la présence de la nature, décrite dans un jeu de couleur et de lumière rendant ce livre très poétique. Le potentiel que le jury a perçu dans Les guerres précieuses a fait la différence avec les autres romans favoris, d’autant plus au vu de l’âge de l’autrice, pourtant capable de se projeter dans la peau et les souvenirs d’une personne très âgée.