Contact pour plus d’informations

Contactez la référente « Engagement normalien »    
caroline.de-sa [at] ens-paris-saclay.fr (Caroline DE SA)

Nouvelle année spécifique : le Parcours Engagement Normalien

Nouvelle année spécifique : le Parcours Engagement Normalien
L’École est sensible aux activités d’engagement des normaliennes et des normaliens en relation avec les compétences du Diplôme de l’ENS Paris-Saclay : l’engagement humanitaire et la solidarité, l’engagement à transmettre les connaissances scientifiques au travers d’actions de vulgarisation ou encore l’engagement envers le développement durable. Dans ce contexte, l’École met en place en septembre 2023 une année de formation, l’Année Spécifique de Parcours Engagement Normalien (ASPEN), valorisant ce type d’initiatives au sein du Diplôme. Elle s'effectue en 3e année du Diplôme mais se prépare un an avant.

Présentation

L’Année Spécifique Engagement Normalien, l’ASPEN, s’effectue en 3e année du Diplôme.

Elle s’appuie sur la construction, par le normalien ou la normalienne, d’un projet d’engagement et sa réalisation au sein d’une institution d’accueil lors de l’année ASPEN.
Des enseignements complémentaires (50h minimum) permettent de donner les outils utiles à la mise en œuvre du projet (méthodologiques, scientifiques, pédagogiques, etc).
Le projet d’engagement se prépare un an au préalable.

Vous pouvez choisir de réaliser :

  • Un projet d’initiatives solidaires ou humanitaires;
  • Un projet de médiation et transmission des savoirs
  • Un projet d’initiatives participatives en développement durable et responsabilités sociétales.

Validation de l'année spécifique

Lors de l’année ASPEN, le normalien ou la normalienne valide :

  1. les compétences de pluridisciplinarité et d'enseignement au sein du Diplôme
  2. Selon, la nature du projet, l’un des deux parcours :

Cette année permet également de développer des compétences plus larges, utiles au futur métier d’enseignant, enseignant-chercheur ou chercheur : prise de risques par une approche exploratoire, adaptabilité, autonomie et flexibilité, esprit d’ouverture, capacité de construire et co-construire, attention aux entreprises collectives qui font la cité.

Les pré-requis

Maximum 5 normaliennes ou normaliens par an, dont le projet a été validé par la direction du Département d’Enseignement et de Recherche (DER), le référent « Engagement normalien » de l’École et la vice-présidence Formation.

Programme

Année N-1 : préparation du projet

Le projet construit par le normalien ou la normalienne l’année N-1 doit détailler ses attendus, les activités à mener et mettre en avant les compétences mobilisées et acquises, en relation avec les compétences du Diplôme dont la compétence enseignement, en explicitant l’activité associée : diffusion des savoirs, tutorat ou autre.

Le projet doit s’appuyer sur une institution d’accueil dans laquelle ou avec laquelle le projet sera réalisé durant 9 mois (ONG nationale ou internationale, association humanitaire, de solidarité ou d’engagement, institution nationale ou internationale d’enseignement ou de médiation ou toute autre institution abritant des activités liées à l’engagement).
Le normalien ou la normalienne est suivie par un référent de sa structure d’accueil et par le référent « Engagement normalien » de l’École pendant la réalisation du projet.
La validation du projet a lieu entre avril et mai.

Année N : finalisation de la préparation et réalisation du projet d’engagement

Votre préparation du projet se poursuit en septembre : préparation avec le référent, le tuteur ; suivi des activités d’enseignement éventuelles ; finalisation des documents de mobilité.
Évaluation de cette préparation par un document et une soutenance présentant le projet.

Ce projet est réalisé dans la structure d’accueil d’octobre à juin. A mi-parcours envoi d’un rapport intermédiaire et des productions spécifiques le cas échéant.

Année N+1 : évaluation finale

L'évaluation finale du travail a lieu en septembre avec validation de 60 ECTS (rapport final, soutenance, finalisation des productions spécifiques*, évaluation par l’institution d’accueil).

* en fonction de la nature du projet, au moins une production spécifique est demandée, dont une permettant de valider la compétence enseignement (posters/article/vidéos de vulgarisation ; création d’une activité d’enseignement ; création d’un atelier de médiation ; article/poster de recherche ; etc).