Frédéric Dias

Professeur des universités à l'ENS Paris-Saclay et Thematic chercheur à l'University College de Dublin

Frédéric Dias est membre du Centre Borelli et professeur à l'University College Dublin.

Ses travaux de recherche sont à la croisée des mathématiques, de la physique et du génie civil, combinés dans des initiatives internationales de recherche.

Prix et distinctions

2019 : ERC Advanced Grant pour le projet interdisciplinaire HIGHWAVE
Il a reçu 2,5 millions d'euros de financement du Conseil européen de la recherche pour ses recherches en énergie marine en 2019. Les premiers mois du projet ont permis de mettre en place une partie du dispositif expérimental de mesures de vagues en mer.
En 2018, Frédéric Dias avait participé au projet d'Arnaud Disant, ingénieur du projet HIGHWAVE, du record de la plus longue connexion internet sans fil en mer. Il s'était assuré de la régularité des opérations et calculait en temps réel les distances entre le phare et l'expédition en mer. Ce record est officiellement inscrit au Livre Guinness des records.

2016 : Prix Émilia Valori - Académie des sciences
Ce grand prix de l'Académie des sciences distingue Frédéric Dias, qui consacre ses recherches aux vagues océaniques (rogue waves).  Ses travaux sur les vagues scélérates ont été repris début 2014, dans une publication de Met Éireann (Institut météorologique national irlandais), faisant écho au dernier rapport du GIEC sur les changements climatiques.

2014 : ERC Proof-of-Concept, pour le projet Multiwave portant sur les vagues scélérates (rogue waves) grâce à des balises flottantes développées conjointement avec l'industriel TechWorks Marine.

Autres prix

Frédéric Dias a également été récompensé pour des projets de recherche pluridisciplinaires dont, en 2013, le prix ANR du Numérique  pour le projet Manureva. Le but principal de ce projet était d'étudier l'apparition de phénomènes de propagation d'ondes extrêmes dans les systèmes hydrodynamiques et optiques.