Nos start-up

L'écosystème d'innovation de l'ENS Paris-Saclay s'est enrichi par la création de plusieurs start-up issues des travaux des chercheurs des laboratoires ou crées par les diplômés de l'école.

 

Hyperlex

Hyperlex a été créée en 2017 par Alexandre Grux, normalien diplômé de l’ENS Paris-Saclay, et Alexis AGAHI, diplômé d’un master d’informatique de l’ENS Lyon.

Hyperlex a développé un ensemble de technologies de traitement automatique du langage, s'appuyant notamment sur de l'analyse statistique, des réseaux de neurones profonds et de l'apprentissage supervisé/non supervisé. Capables d'identifier et de comprendre les informations clés dans les contrats, la plateforme d’Hyperlex permet d’analyser et de valider des centaines de milliers de documents multilingues en un temps record.

Hyperlex s'adresse à tous les professionnels qui gèrent des contrats juristes, financiers, commerciaux, acheteurs, RH...


Flynaero

La start-up FLYNAERO, créée en juillet 2020 par Jean-Pierre Barbot, enseignant-chercheur au Laboratoire Systèmes et Applications des Technologies de l'Information et de l'Energie (SATIE - ENS Paris-Saclay / CNRS) s’appuie sur une solution innovante. La mécanique des fluides assistée par ordinateur est un outil informatique de modélisation des mouvements de fluides (liquide, gaz), des propriétés de ces écoulements (vitesse, pression, température ...) et des interactions avec leur environnement (échange de chaleur, réactions chimiques, forces aérodynamiques, aéroacoustique). Le laboratoire a développé et breveté une méthode de modélisation aérodynamique apportant une représentativité accrue du fonctionnement des simulateurs de vol dans des phases dites « sensibles » (décollage, atterrissage, vent de travers …).


Kimialys

La start-up Kimialys développe et commercialise des chimies de surface innovantes appliquées aux biocapteurs, permettant d’augmenter leur sensibilité et spécificité, et ouvrant de nouvelles possibilités dans le diagnostic in vitro.
Dr. Claude Nogues, chercheuse CNRS à l’ENS Paris-Saclay, travaille depuis 10 ans sur le développement de la technologie brevetée de Kimialys. . Elle est experte en physique-chimie, biophysique, chimie de surface et colloïdale. Cyril Gilbert, investisseur technologique chez Jolt Capital, a rejoint Claude Nogues pour fonder Kimialys et accélérer le développement de solutions de diagnostic haute performance.

La start-up, accompagnée depuis octobre 2020 par la SATT Paris-Saclay, signe en mars 2021 un contrat de transfert de technologie du projet de maturation. Elle peut désormais commercialiser des chimies de surface innovantes appliquées aux biocapteurs, et appelées à révolutionner à moyen terme le diagnostic précoce des maladies. En savoir plus sur cette nouvelle étape.


INBOLT

Créée en 2019 par Rudy Cohen, normalien diplômé en génie civil (promotion 2015), Inbolt développe une technologie de micro-localisation basée sur des algorithmes de vision par ordinateur 3D de pointe pour tous les moyens de production industriels (outils manuels, bras robotiques et véhicules à guidage automatique).
L'objectif est d'améliorer la fiabilité et la traçabilité des processus de fabrication dans l'industrie grâce aux données de localisation en temps réel de l'usine et aux conseils appropriés.

 


CAPS, pour la mobilité aérienne individuelle pour tous

La start-up CAPS a été créée en juillet 2019 par Paul Cassé et Kevin Laouer, diplômés du master Monabiphot (molecular, nano and biophotonics for telecomunication and biotechnology) de l’ENS Paris-Saclay, et Pierre de Chateaubourg, diplômé normalien. Partant du constat que la mobilité quotidienne est un facteur d’attractivité des villes qui ne devrait pas être source de fatigue et de stress, ils ont imaginé un drône monoplace s’envolant d’une borne à une autre réservable grâce à une application en ligne. Un moyen de déplacement rapide, autonome, peu coûteux et respectueux de l’environnement, qui correspond à un besoin puisque 70% de nos déplacements urbains sont individuels. Découvrez CAPS (interview vidéo).


Tinybird

Tinybird propose une gamme de bonbons vegan, les BonsBec, 100% naturels, sans arôme, sans édulcorant ou autre additif dangereux pour la santé. Les ingrédients sont tous d’origine végétale et à base de fruits (pas des arômes ou des jus concentrés). La fabrication est basée à Vaux-le-Pénil (Seine-et-Marne).


Magic Lemp

Magic Lemp, spécialisée dans le conseil et la formation dans le domaine de l'intelligence artificielle, a été créée en 2018 par 4 diplômés de l'ENS Paris-Saclay: Raphaël David Lasseri, Thomas Epalle , Marie Chupeau et Antonin Penon. Cette start-up a déjà accompagné plusieurs entreprises dans des opérations de R&D impliquant les techniques les plus récentes de machine learning, appliquées à des problématiques variées dont l'analyse sémantique de documents textuels, la lecture automatique de partition musicale, la compréhension de l'évolution des besoins de santé collective, la reconnaissance de mouvements en situation réelle à partir de données accélérométriques, ou encore l'accélération de calcul numérique lourd.


AZmed

AZmed est une entreprise française fondée en 2018 par Alexandre Attia (CTO), diplômé du Master MVA de l'ENS Paris-Saclay, Elie Zerbib-Attal (CMO) et Julien Vidal (CEO), dans le but d'améliorer les conditions de travail des médecins et contribuer à l'amélioration de la qualité des soins. La première solution développée, Rayvolve, est un outil d'aide au diagnostic basé sur l'intelligence artificielle capable de détecter tous types de fractures ainsi que diverses pathologies thoraciques en radiographie standard. Le logiciel Rayvolve, permet aux radiologues et aux urgentistes de gagner du temps pour l'interprétation des examens et de réduire le risque d'erreurs diagnostiques. AZmed est la première entreprise française ayant obtenu le marquage CE pour un logiciel d'intelligence artificielle en radiologie conventionnelle.

 


DessiA

DessiA est une startup éditrice de logiciel à destination des entreprises industrielles souhaitant automatiser les processus de conception en ingénierie.

Elle a été fondée en 2017 par Pierre-Emmanuel Dumouchel (Supméca & Docteur Paris 6) et Steven Masfaraud (normalien & docteur ENS Paris-Saclay), à la suite d'une thèse effectuée au Centre Mathématiques et de leurs Applications (CMLA) devenu Centre Borelli.

La technologie de DessiA repose sur une description mathématique et informatique proche des approches MBSE (Model based system engineering). La suite logicielle permet aux clients industriels de développer des robots d'automatisation (Engineering-bots) pour des tâches routinières ou nécessitant une exploration systématique et fastidieuse de concepts.

Consultez leur site Internet.

 


QuantStack

QuantStack est un studio de développement de logiciel open-source pour le calcul scientifique, fondé en 2016 par Sylvain Corlay et Matthias Bussonnier, normaliens de l'ENS Paris-Saclay. L'équipe est composée de mainteneurs de projets majeurs de l'écosystème du calcul scientifique open-source, tels que Jupyter, Conda-forge, Voilà, Xtensor, ainsi que d'autres projets utilisés dans l'industrie. Installée France, Allemagne, Pays Bas et Espagne, l’équipe travaille pour de grandes sociétés d'information financières ou des start-up de robotique industrielle, en apportant un support commercial pour ces briques open-source et des services de développement spécialisé.

 

 


Scibids

Lancée en 2016 par Rémi Lemonnier, docteur en machine learning de l'ENS Paris-Saclay (CMLA) et Julien Hirth, ingénieur et spécialiste du marketing digital, Scibids développe une Intelligence Artificielle dont l'application augmente le ROI (return on investment) des campagnes de publicité digitale. Cette IA, développée et entretenue par une équipe de data scientists, se branche sur les principales plateformes d'achat média programmatique (DSP) du marché et génère des modèles d'enchères précis qui offrent des gains de performance allant de 30 à 70% pour les acheteurs de publicités en ligne. Scibids a connu une forte croissance ces dernières années et est déjà fortement implantée à l'international avec des bureaux à Singapour, Londres, New York, Madrid et Delhi. Quatre ans après sa création, Scibids emploie 40 collaborateurs.

 


Alan

Charles Gorintin, co-fondateur et CTO d'Alan, est diplômé du Master MVA de l'ENS Paris-Saclay. Parti du constat que le système de santé n'est pas adapté à la réalité de ses acteurs (individus, patients, professionnels de santé), il a souhaité le rendre plus juste, plus transparent et plus personnel. Avec Jean-Charles Samuelian, co-fondateur et CEO, il a créé Alan en 2016, une application de santé qui donne accès à des services personnalisés de contenu, de prévention, de paiement et de soins, avec accès à une assurance complémentaire santé. Convaincus que le futur de la santé repose sur le meilleur de la science et des humanités, inspirés par Alan Turing, mathématicien et père de l'informatique moderne, et Alan Watts, philosophe et humaniste américain, ils ont baptisé leur application Alan. Une mascotte amicale accompagne les utilisateurs à chaque étape de leur parcours et constitue leur logo. Avec  276 collaborateurs, Alan affiche 90M€ de revenus annuels récurrents et une croissance de 105 % en 2020.

 


Daan Technologies

Daan Tech est une entreprise industrielle qui conçoit, fabrique et commercialise des appareils électroniques et électroménagers innovants.
Son premier produit, "Bob, le mini lave-vaisselle", est un mini lave-vaisselle autonome.

Daan Technologies a été créée en 2016. Depuis sa création la start-up a accumulé un savoir-faire approfondi dans la conception mécanique, la plasturgie, le développement électronique et logiciel et l’intégration de produits finis dans son usine de 2500m2 située en Vendée (France).
Ce savoir s’appuie sur l’expérience issue de l’usine de Fagor-Brandt, qui a été pendant des décennies le fleuron de l’électroménager en France employant plus de 3000 personnes à son apogée.


EikoSim

Spécialisée dans l'utilisation de l'imagerie pour l’exploitation des essais mécaniques et la validation des simulations numériques, cette start up a été créée par Florent Mathieu et Renaud Gras (normaliens, laboratoire de mécanique et technologie) en 2016.

Consultez le site Internet d'EikoSim.


Datapred

Créée en 2014, Datapred met à disposition des grandes entreprises industrielles une plateforme permettant d’analyser un très grand volume de données internes et externes impactant leurs achats de matières premières, avec la promesse d’économies substantielles. L’équipe de Datapred est co-dirigée par Nicolas Mahler et Thomas Oriol. Nicolas a effectué sa thèse au Centre Giovanni Borelli (ex CMLA) de l’ENS Paris-Saclay.


Neelogy

Elle a été créée en 2006 par Lionel Cima (laboratoire SATIE), finaliste du 11e prix Chéreau-Lavet de l'ingénieur inventeur (2011).
Neelogy, qui développe une technologie de rupture de capteurs de courant électrique adaptés aux besoins de l’avion, de la propulsion hybride et 100% électrique, a été rachetée par Safran en juillet 2019.
En savoir plus sur ce rachat.


ValoTec

Elle a été créée par Lionel Cima (laboratoire SATIE) en 2005, spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux actifs.
Consultez le site Internet de ValoTec.


Risk Design

Elle a été créée en 2010 par André de Palma, physicien et économiste au Centre de recherche en économie.
Consultez le site Internet de Risk Design.


Structure Computation

Cette star-up propose une suite logicielle dédiée au calcul de structures révolutionnant les standards actuels de performances et de fiabilité. Elle a été créée par Jérémy BELLEC (normalien, laboratoire de mécanique et technologie) en 2009.


CyToCap

Créée par Phuong-Lan Tran (Institut d’Alembert) en 2009, sur la détection de cellules circulantes rares dans le sang périphérique, CyToCap a cessé ses activités en 2013.